Spam : qu’est-ce que cet email indésirable ?

Emails spams sur un ordinateur

Les spams sont des courriers indésirables, généralement sous forme d’email. Ils peuvent être envoyés en grande quantité à des destinataires inconnus ou en petite quantité à des destinataires connus. Ils sont traditionnellement commerciaux, mais il peut aussi être politique ou malveillant.

 

Comment les identifier ? Comment lutter contre pour ne plus en recevoir ? Que faut-il faire pour ne pas être identifié comme tel lorsque vous envoyez des campagnes emailing ?  

Du jambon épicé aux boites mail, vous allez tous savoir sur cette partie de la délivrabilité des emails importante : les spams. 

Qu’est-ce qu'un spam ?

Aujourd’hui tout le monde utilise le terme spam emprunté à l’anglais. En France, on utilise aussi sa version française pourriel, abréviation de “poubelle” et “courriel”.

C’est une forme de marketing en ligne agressive qui a pour but d’atteindre le maximum de messageries instantanées sans cibler de client précis. Ils sont envoyés en masse sans ciblage à des destinataires qui n’ont pas sollicité de message publicitaire de la part de l’expéditeur. 

En plus de surcharger nos boîtes de réception, ils ont un fort impact environnemental dû à la quantité d’électricité utilisée pour les stocker lorsqu’ils ne sont pas supprimés. 

 

Les spams, une idée bien épicée ?

Tout le monde connaît le terme spam, mais connaissez-vous son origine ?

L’histoire commence en 1937, lorsque la société américaine Hormel Foods dépose la marque de jambon épicé “SPiced hAM”ou “Spiced Pork And Meat”. 

En 1970, la célèbre troupe humoristique anglaise Monty Python réalisa un sketch dans lequel une serveuse proposait un menu composé du jambon épicé dans tous les plats.

"Egg and spam, egg bacon and spam, egg bacon sausage and spam, spam bacon sausage and spam, spam egg spam spam bacon and spam, spam sausage spam spam bacon spam tomato and spam..", annonçait la serveuse, tandis qu'un groupe de Vikings qui se trouvait également là reprenait ses propos en chantant "SPAM! SPAM! SPAM!"

Monty Python

Selon la BBC, il s’en est ensuivi une inondation par les fans des Monty Python du mot Spam répété des centaines de fois. À partir de ce moment, le terme définissait des propos inintéressants qui parasitent les conversations.

En 1978, le premier spam aurait été envoyé par la société de Gary Thuerk. L’entreprise envoya à environ 600 de ses contacts une invitation pour une démonstration de produit. 

Aujourd’hui, le pourriel a pris bien des formes différentes et s’est popularisé pour arriver à son pic en été 2008 et représenté approximativement 95 % des messages échangés selon la société Symantec. 

Comment reconnaître un spam ?

La plupart des spams sont commerciaux, ils présentent un produit ou un service et cherchent à être cliqué. Mais un spam n’est pas forcément commercial, il peut aussi être politique ou malveillant.

Pour identifier ces messages indésirables et non sollicité, voici quelques caractéristiques qui vous permettront de les reconnaitre plus facilement :

  • L’expéditeur ou le nom de domaines sont différents, comportent des erreurs ou sont falsifiés (exemple : une lettre a été changée), 
  • L’email contient de grosses fautes d’orthographes, des erreurs de conjugaison, …
  • L’objet ne vous concerne pas et généralement les thèmes de ces communications électroniques sont :
    • Industrie et rencontre pour adulte 
    • Industrie pharmaceutique, médicaments (pour du dopage sexuel, pour lutter contre le vieillissement, pour la perte de poids, …) 
    • L’argent, les jeux qui s’y rapportent,

On retrouve aussi dans les spams, les emails plus “personnels” demandant de renvoyer le mail à ces contacts ou les mails promettant de l’argent en réponse à celui-ci.

Enfin, les fraudes, comme le phishing (dans le but de voler des données personnelles), sont aussi considérés comme des spams.

Comment ne pas être défini comme un spam

Vous envisagez de rédiger des campagnes emailing pour proposer vos services à vos leads ou vous souhaitez simplement informer vos clients d’une nouvelle concernant votre entreprise ? Mais vous vous demandez comment ne pas être considéré comme un spammeur ? 

Voici quelques conseils pour vous aider à ne pas être considérés comme tel par les fournisseurs d’accès et atterrir en boîtes mail. 

Eviter les spams en travaillant la forme de votre email

D’abord, il faudra réfléchir à la manière dont vous allez vous présenter aux personnes qui vont recevoir votre emailing.
Vous devez être clair dans vos intentions. Votre emailing doit être lu par vos cibles sans qu’elles ne se sentent agressées. Par exemple, si vous souhaitez vendre des produits et services, évitez d’utiliser un langage trop commercial : le spam est synonyme d’emails commerciaux dénués de sens.
Concernant la forme, évitez de faire de l’email un texte trop long. Le but premier d’un emailing est de transmettre une information à un destinataire : il ne sert à rien de le noyer sous une énorme quantité de texte.

Rendez votre email attrayant pour ne pas attérir en spam

Avoir un bon contenu est également essentiel pour vous assurer de ne pas être considéré comme un spammeur.
Le contenu de votre emailing doit être catégorisé en fonction de la cible que vous souhaitez atteindre. Faire appel à la curiosité des destinataires est toujours une bonne idée, mais il ne faut pas non plus devenir trop commercial.
Choisissez un contenu qui risque de les intéresser, mais qui n’est pas trop présomptueux. Par exemple, si vous souhaitez vous faire connaître d’un nouveau client, inutile d’essayer de le convaincre que votre entreprise est la meilleure du marché.
Un emailing doit aussi être bref et concis. Vous pouvez utiliser du texte, des images, des graphiques, etc. Dans tous les cas, faites en sorte que votre email ait un rendu visuel attrayant.

Respectez les standards de la lutte contre le spam

Ensuite, il faudra choisir le bon moment pour envoyer vos emailings. Évitez d’envoyer des campagnes emailing précipitamment. Réfléchissez à l’intérêt que peuvent avoir les destinataires de votre emailing de recevoir l’email que vous leur envoyez. Vérifiez leur intérêt pour votre emailing.

  • Obtenez un accord explicite du destinataire sur le volume et la fréquence des mails qui vont être envoyé
  • Le mail doit être en cohérence avec son titre et préciser s'il s'agit d’un contenu promotionnel
  • Un lien de désabonnement rapide mis en évidence
  • Le client doit avoir la possibilité de répondre au mail avec une adresse similaire
  • Avoir un WHOIS public (contraction de l'anglais who is?) qui permet de trouver facilement la personne qui s’occupe d’une adresse IP ou un nom de domaine
    Et n’oubliez pas d’ajouter un lien pour clore votre emailing : cela montrera aux destinataires que vous souhaitez leur faire part d’informations utiles et leur éviter de se sentir agressé par vos emails.

  • En conclusion, le spam est défini comme un e-mail indésirable. Cela est généralement dû à un manque de filtrage, à une mauvaise hygiène des e-mails ou à un compte de messagerie compromis. Le spam peut avoir un impact négatif sur la délivrabilité et la réputation de vos e-mails.

    Si vous rencontrez des problèmes avec la livraison de vos e-mails au spam, contactez MailSoar.

    Les autres réactions qui impactent votre délivrabilité